HISTOIRE DES SEL


definition d'un sel

En 1930 le maire de Wörgl en Autriche décidait d'émettre des bons de travail convertibles en schillings, afin de lutter contre l'endettement et le chômage. L'expérience fut interdite en 1933 par les autorités régionales et la banque centrale autrichienne. De même en 1954 à Lignières-en-Berry, en France, furent instaurés des bons d'échange pour tenter de revitaliser l'activité locale. Le premier Sel (LETS en anglais, pour Local Exchange Trading System) a été fondé au Canada, dans les années 1980. Michael Linton, un Écossais vivant sur l'île de Vancouver, voulait aider les habitants de cette région touchée par le chômage. Il a proposé de créer un système basé sur le troc, dans une grande communauté, à l'aide d'une monnaie locale, le green dollar[réf. souhaitée]. L'expérience fut positive, malgré les réticences de certains éléments clés de la région. Elle a duré cinq ans, avant de s'arrêter, à la suite de problèmes internes, ce qui a amené une perte de confiance des adhérents. Une vingtaine de systèmes semblables avaient cependant été lancés un peu partout en Amérique du Nord entre-temps. En 1990 un entrepreneur privé, Franck Fouqueray et son entreprise Trader France5 a été à l'origine d'un système d'échange au Mans. Le système était baptisé Troc Temps et gérait les échanges de services entre les cinq cents adhérents grâce au Minitel. Le premier Sel français a vu le jour en 1994, en Ariège. En 2006, une autre approche des Sel a été expérimentée à Abbeville dans la Somme. Elle était basée sur la réinsertion. Elle visait des publics marginalisés par la société. Le travail informel était considéré comme un outil de maintien et de développement des compétences, en vue d'une valorisation monétaire sur le marché du travail. Cette expérience avait l'aval du fisc qui permettait la défiscalisation des activités en partie rémunérées. Faute de soutien public et d'une relève capable - à la suite du départ du concepteur de ce Sel particulier -, l'expérience n'a pas été poursuivie. On trouve également des Sel en Australie, au Japon ou en Amérique latine et dans d'autres pays d'Europe : Belgique, Suisse.


CONTACTEZ-NOUS !


Envoyez-nous un message et nous vous répondrons dans les plus brefs délais !

Contactez nous

footer

Adresse de l'association :

Mairie de Vernon, place Barette

27200 VERNON

admin.selrise@gmail.com

(02) 32213269